Derniers articles

vendredi 28 décembre 2012

Chronique : Hate List de Jennifer Brown

Informations

Titre VO : Hate List

Éditions Albin Michel (Wiz)

Année d'édition 2012

389 pages

Traduction de l'anglais par Céline Alexandre

Ma note 8,5/10

Résumé

"C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. Je n'ai jamais voulu que quelqu'un
meure. Est-ce qu'un jour on me pardonneras ?"

C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses? Jusqu'au matin, où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée...
 
 
Mon avis
 
 
Hate List est un roman vraiment hors du commun car il aborde des thèmes tragiques et bouleversants comme la haine, le meurtre, la souffrance... et laisse un magnifique message d'espoir, de pardon et de tolérance. Tout cela, basé la terrible réalité qu'est notre monde.
 
On ne peut qu'être touché par la vie de cette jeune fille, Valérie, qui tente de reconstruire sa vie après le massacre qui a eu lieu dans son lycée et par toute la mélancolie qu'inspire sa vie. Valérie est un personnage intéressant bien que grandement versatile. Elle peut paraître forte et sure d'elle à certains moments et se laisser submerger par la colère et la tristesse. Ces changements d'avis et sauts d'humeur en font la richesse de ce personnage mais peuvent parfois se montrer lassants.
 
Le récit est à la première personne, on suit donc l'histoire sous le point de vue de Valérie. C'est un choix logique, Valérie étant le personnage principal mais j'aurais aimé avoir de temps à autre le point de vue d'autres personnes, ce qui aurait permis de s'attacher davantage à certains personnages, et également de diversifier le roman.
 
L'écriture est fluide, rien d'exceptionnel mais sans bagatelles inutiles, et c'est un point vraiment pertinent. L'histoire est sans cesse renouvelée, je n'ai pas déceler de longueurs ennuyeuses ou sans intérêt, le rythme est toujours soutenu.
 
Quelques points m'ont malheureusement manqué dans ce roman, il y a certains passages qui sont trop peu travaillés, certains détails inutiles et certaines questions qui restent sans réponses à la fin du livre et qui pourtant semblent cruciales comme par exemple, quelle est la vraie raison de suicide de Nick et bien d'autres que je ne citerai pas pour éviter les spoilers.
 
Ce qui m'a également un peu dérangé, c'est qu'il n'y ait pas d'intrigue. On n'attend pas la fin du livre avec impatience, et ce petit manque d'adrénaline et d'engouement de la part du lecteur altère un peu le récit.
 
En conclusion : Un bon roman avec un univers hors du commun, un personnage principal un peu lunatique, une écriture agréable et malheureusement, quelques points superflu ou que l'on aurait pu mettre plus en valeur.
 
 
Mes passages préférés
 
 
"Comment le soleil pourrait-il rayonner le jour ù vous allez voir la demeure éternelle d'une personne que vous avez aimé ? "
Hate List, extrait du chapitre 36, page 328
 
 
"J'ai pris les catalogues, ils étaient lourds mais c'est une sensation que j'aimais. Pour une fois, l'avenir me paraissait moins sombre que le passé"
Hate List, extrait du chapitre 44, page 373
 
 
"Au-delà de la tension qui régnait entre elle et moi, il y aurait toujours cet amour fondamental, ce sentiment de sécurité dont elle serait l'incarnation toute ma vie"
Hate List, extrait de la page 378
 
 

lundi 17 décembre 2012

C'est lundi, que lisez-vous ? (6) - 17/12/12

C'est Lundi ! Que Lisez-Vous ? est un rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane où l'on parle de nos lectures passés, en cours et à venir

Ce que j'ai lu cette semaine :



 
 
Charley Davidson, tome 1 : Première Tombe sur la Droite
 de Darynda Jones
 
Mon avis, c'est par ici
 
 
 
 
 
 
Ce que je lis en ce moment :
 
 
 
 
Hate List
de Jennifer Brown
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce que je vais lire ensuite :
 
 
 
 
 
Confessions d'une accro du shopping
de Sophie Kinsella
 
 

 

dimanche 16 décembre 2012

Chronique : Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda Jones

Informations

Titre VO : First Grave on the Right

Éditions MILADY

Année d'édition 2012

415 pages

Traduction de l'anglais par Isabelle Pernot

Ma note : 8,5/10

Résumé :

Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

Mon avis :
 
 
 J'ai tellement entendu parler de ce livre (en positif la plupart du temps) que j'ai eu envie de me faire mon propre avis (positif également). J'ai vraiment bien aimé l'histoire même si j'avoue avoir eu du mal à entrer dedans. Le livre se démarque principalement par son originalité, ici pas de vampires, loups-garous, etc. Non ! C'est une vraie bouffée d'air frai pour l'univers de la Bit-Lit. On suit Charley Davidson qui est Faucheuse et aide les âmes tourmentées à passer "de l'autre côté", un peu dans le même esprit que dans la série Ghost Whisperer (pour ceux qui connaissent).
 
Comme je le disais précédemment, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, mais une fois les 100 premières pages passées l'histoire devient vraiment captivante et les 100 dernières pages sont à la fois haletantes et pleines de surprises.
 
Charley est un personnage très intéressant, elle peut se montrer forte et impitoyable et quelques pages plus loin, faible et dévastée. C'est je pense ce rapprochement certain avec la femme ordinaire qui la rend attachante. C'est dommage, mais il y a certains personnages assez importants que je n'ai pas du tout réussi à cerner comme Cookie, la meilleure amie de Charley, ou encore son oncle Bob. Il y a d'autres personnages secondaires qui m'ont intriguée et que j'espère découvrir pleinement dans les tomes suivants.
 
J'ai bien aimé le fait que le don de Charley soit mis en relation avec une enquête policière mais heureusement, elle ne fait pas l'objet complet du livre. On trouve plein de petites histoires qui tournent autour, même si elles y sont toutes étroitement ou largement liées. N'étant pas une grande amatrice de romans policiers j'ai trouvé cette enquête un peu trop complexe, il y a beaucoup de personnages (et de fantômes) et ayant fait une pause dans ma lecture pour me consacrer à un lecture scolaire obligatoire, il y a encore quelques évènements que je ne comprends pas très bien.
 
Enfin, l'écriture est fluide. Il y a un bon équilibre entre le dialogue et la description et le point qui m'a le plus ravi, c'est l'humour qui vient dédramatiser les situations.
 
En conclusion : Un roman vraiment très bon, une écriture soignée et amusante, une héroïne convaincante encerclée de personnages très diversifiés et une enquête intéressante bien qu'un peu complexe à mon goût. Je lirais le tome 2 avec grand plaisir !
 

mardi 11 décembre 2012

C'est lundi, que lisez-vous ? (5) - 10/12/2012

C'est Lundi ! Que Lisez-Vous ? est un rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane où l'on parle de nos lectures passés, en cours et à venir.


Ce que j'ai lu ces dernières semaines :


Twilight, tome 2 : Tentation de Stephenie Meyer.

Ma chronique est ici
 
Le Coffret de Santal de Charles Cros
(il n'y aura pas d'avis écrit pour ce livre.)
 
 
 
 
 
 
Ce que je lis en ce moment :
 
 
 
Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda Jones
Il n'a pas beaucoup avancé pour cause de lecture scolaire obligatoire (Le coffret de Santal) & d'empreint médiathèque à rendre (Twilight, tome 2)
 
 
 
 
 
 
 
Ce que je vais lire ensuite :
 
 
 
Hate List de Jennifer Brown
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Chronique : Twilight, tome 2 : Tentation de Stephenie Meyer

Informations :

Titre V.O : New Moon

Éditions  HACHETTE (Black Moon)

Année d'édition : 2006

570 pages

Traduction de l'anglais par Luc Rigoureau

Ma note : 9/10


Résumé:

" Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. " Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?


Pour lire mon avis sur le tome 1, c'est par ici !


Mon avis :
 
En commençant, j'ai trouvé une bonne continuité au tome 1, cependant, j'ai trouvé cela assez étrange, il y a comme une sorte de grande parenthèse par rapport au tome précédent. Même si on remarque des liens très évident, on change complètement d'atmosphère. C'est un peu perturbant, mais néanmoins assez original.
 
J'admire toujours autant la plume de Stephenie Meyer : complexe et agrémenté d'un vocabulaire riche et pourtant incroyablement fluide et addictive. L'histoire est appuyée sur des bases concrètes. Ce n'est que vers la fin que j'ai trouvé quelques longueurs un peu inutiles.
 
Edward m'a un peu manqué au début, en particulier parce qu'il y avait moins d'humour. Même si le contexte est à la base plus dramatique que humoristique, c'est assez divertissant de retrouver quelques notes drôles dans sa lecture. Edward est cependant bien vite remplacé par Jacob dont on découvre l'univers si différent et en même temps, tellement proche...
 
Le changement de camp de Bella est très intéressant et on remarque encore ici la particularité de cet univers ainsi que la divergence des deux univers. C'est un concept qui m'a beaucoup plu, j'aurais juste aimé un peu plus d'hostilité dans les répliques à ce moment-ci de l'histoire.
 
En conclusion : Un très bon tome 2 dans la continuité du premier et qui offre une originalité plaisante ainsi qu'une prévision attrayante pour le troisième tome !
 
 

Mes passages préférés :
 

"Si je ne me permettais pas d'y penser, j'exigeai cependant de m'en souvenir. Parce qu'une seule chose m'était nécessaire pour continuer à vivre - savoir qu'il était. C'est tout. Le reste, j'étais à même de l'endurer. "
Twilight, tome 2 : Tentation, extrait du chapitre 4, page 125

"Tel un soleil, il réchauffait ceux qui avaient l'heur de se trouver dans le champ de son rayonnement"
Twilight, tome 2 : Tentation, extrait du chapitre 6, page 155





mardi 20 novembre 2012

C'est lundi, que lisez-vous ? (4) - 19/11/2012

C'est Lundi ! Que Lisez-Vous ? est un rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane où l'on parle de nos lectures passés, en cours et à venir.

Ce que j'ai lu cette semaine :

 
Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver
Ma chronique est ici
 
 
Ce que je lis en ce moment :
 
 
 
Charley Davidson, tome 1: Première tombe sur la droite.
 
 
Ce que je vais lire ensuite :
 
 
Twilight, tome 2 : Tentation de Stephenie Meyer
 
 
 
 

Chronique : Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver

Informations :

Éditions HACHETTE (Black Moon)

Année d'édition : 2011

450 pages

Traduction de l'anglais par Alice Delabre

Acheter ce livre ici

Ma note  7,5 /10

Résumé

Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ?" Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

Mon avis
 

La trame de l'histoire m'a tout de suite beaucoup plu. Le concept d'une jeune fille qui revit indéfiniment sa dernière journée est très intéressant et contrairement à ce que je pensais, pas du tout répétitif ! J'ai pensé que la répétition d'une même journée allait être vraiment lourd à la lecture et j'ai étée agréablement surprise de constater que ça n'a pas été le cas.
La plume de l'auteure y est aussi pour quelque chose, l'écriture est très fluide et fine, on voit que chaque mot est choisi avec soin. De plus, le coté un peu dramatique du récit rend l'histoire touchante.
 
Je n'ai pas toruvé d'intrigue pertinente dans le roman, et c'est vrai que la lecture aurait pu être plus agréable si on y avait incorporé une vraie "quête" avec un objectif défini. Car même si on sent que l'histoire avance, que la fin s'approche, on ne sait pas vraiment quel est le but recherché et finalement la fin est trop prévisible à mon goût.
 
Sam, le personnage principal est présentée au début du roman comme "La Reine du Lycée", son caractère est désagréable, à la limite du détestable ! J'ai donc vraiment apprécié voir son évolution au fil des pages, en quelques jours, elle gagne beaucoup en maturité et cet affinement d'elle-même, en fait un personnage très complet. Certains personnages secondaires m'ont beaucoup intéressée, ils semblent sans intérêts au début de l'histoire mais prennent de l'importance au fil du récit.
Cependant certains personnages restent inutiles et pas suffisamment développé pour moi.
 
En conclusion : L'histoire est vraiment sympa et même quelquefois émouvante. Il n'y a pas d'intrigue bien définie mais la lecture est tout de même fluide. La pluspart des personnages savent animer notre curiosité, même si certains restent trop en surface.
 


Mes passages préférés
 
"...si vous franchissez une limite et que rien ne se produit, la limite perd de sa valeur. C'est comme l'histoire de l'arbre qui tombe dans la forêt : fait-il du bruit si personne ne l'entend ?
Le dernier jour de ma vie, extrait de la page 193


" -Non. Le ciel est resté le même.
Voilà sans doute le secret quand on ne veut pas regretter le passé : il suffit de lever les yeux. "
Le dernier jour de ma vie, extrait de la page 279



 

mardi 13 novembre 2012

Top Ten Tuesday (1)


Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on réalise une liste de notre top 10 selon le thème littéraire défini.

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish , puis  repris en français sur le blog de Iani.
 
 
Le thème de la semaine : Les 10 titres de livre les plus drôles ou imaginatifs
 
 
1.  Kiffe kiffe demain de Faïza Guène
 
 
2 . Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella
 
 
 
3.Comment j'ai relooké Aurélien Barucci signé Juliette de Sophie Dieuaide
 
4. Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part d'Anna Gavalda
 
 
5. La photo qui tue d' Anthony Horowitz
 
 

 6. Journal d'un coup de foudre de Sarra Manning
 
 
7. L'écume des jours de Boris Vian
 
 
 
8. Pour toujours... jusqu'à demain de Sarah Dessen
Ma chronique ici
 
 
9.Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites de Marc Levy
 
 
 
10.Tout ce que je ne dirais jamais à ma mère de Sonya Sones

 
 
 

lundi 12 novembre 2012

C'est lundi, que lisez-vous ? (3) - 12/11/2012

Suite à quelques problèmes techniques survenus la semaine dernière, voici mon C'est lundi des deux dernières semaines.

C'est Lundi ! Que Lisez-Vous ? est un rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane où l'on parle de nos lectures passés, en cours et à venir.

Ce que j'ai lu cette semaine :


Twilight, tome 1 : Fascination de Stephenie Meyer
              Ma chronique est ici
 
 
 
Ce que je lis en ce moment :
 

Le Dernier Jour de ma Vie de Lauren Oliver
Je suis environ à la moitié, ma chronique devrait arriver ce week-end.
 
 
 
 Ce que je vais lire ensuite :
 
 
 
 
Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda Jones
 
 
 

 
 


samedi 10 novembre 2012

Challenge Littérature de l'imaginaire


Challenge Littérature de l'Imaginaire
 



Merci à Crunches et à Thibaut pour ce superbe challenge.
 
-> Ce Challenge dure jusqu'au 4/11/2013.

Le but de ce challenge est de lire des livres appartenant à la littérature de l'imaginaire, ce qui comprend :
 
- La Fantasy
- La Science-Fiction
- Le Fantastique
- Les genres dérivés comme la Dystopie, la Bit-Lit, etc.
 
Sont acceptés : les romans, nouvelles, essais, mangas, BD,... & le format peut être aussi bien papier que numérique.
 
N'importe qui peut participer. La seule condition est évidemment de posséder un blog où poster ses chroniques !
 
Il y a 5 échelons :
 
Echelon 1 : Atterissage dans l'irréel = au moins 12 livres
Echelon 2 : Petit pas dans l'ailleurs = au moins 24 livrres
Echelon 3 : Plongée dans l'inconnu = au moins 36 livres
Echelon 4 : Immersion dans le vide = au moins 48 livres
Echelon 5 : Absorption dans l'étrange = au moins 60 livres
 
 
 
Pour vous inscrire, vous pouvez mettre un commentaire ce topic . (Inscriptions jusqu'à la fin de l'année 2012) Vous pouvez également vous y rendre pour plus d'informations !
 
 

lundi 5 novembre 2012

Chronique : Twilight, tome 1 : Fascination de Stephenie Meyer

Informations

Éditions HACHETTE  Black Moon

Année d'édition 2005

524 pages

Traduction de l'anglais par Luc Rigoureux

Acheter ce livre ici

Ma note : 9/10


Résumé

Pour laisser à sa mère la liberté d'accompagner son compagnon dans ses déplacements, Bella décide de quitter Phoenix et s'installe chez son père, chef de la police de Forks, petite bourgade de l'état de Washington. Au lycée, ses regards se portent sur Edward Cullen dont la beauté et le comportement la terrorisent et la fascinent. La passion qui naît entre eux ne peut que l'exposer à de nombreux dangers car Edward n'est pas un humain et elle le sait.


Mon avis


Ayant déjà vu le film  (et donc connaissant a peu près la façon dont se déroule l'histoire), je m'attendais à m'ennuyer un peu durant cette lecture. Et en fait, pas du tout ! Bien sur, je n'ai pas eu de grosses surprises mais le livre m'a tout de même beaucoup plu.
 
La plume de l'auteure est très fluide, on avance toujours à une bonne allure et je n'ai pas trouvé de longueurs remarquable dans ce roman.
De plus, l'histoire est très complexe, aucun détail n'est laissé au hasard. Parfois, je lisais et je me disais << Mais où veut-elle en venir ?>>, et finalement tout s'explique tôt ou tard. Chaque détail a son importance et est rattaché au reste du récit.
 
J'ai vraiment apprécié le fait que le roman soit agrémenté d'une bonne dose d'humour. Ça permet vraiment de passer un bon moment et je ne l'ai pas du tout trouvé lourd.
 
Concernant les personnages, Bella est un personnage vraiment attachant, je trouve qu'elle défie un peu les clichés des personnages féminins dans les histoires d'amour. J'ai quand même trouvé que sa maladresse tournait, parfois, un peu au ridicule. Edward est quelquefois très agacent, mais l'attachement qu'il inspire est néanmoins très plaisant. La présence des autres personnages est, à mon avis, assez bien dosée, ils n'apparaissent pas trop souvent, mais sont quand même présents au moments opportuns.
 
L'action est un point qui aurait pu être mis un peu plus en avant, on aurait parfois envie de situations plus spectaculaires, voir plus sanglantes, pour contraster avec les caractères un peu niais qu'arbore quelquefois l'histoire d'amour entre Bella et Edward.
 
En conclusion : Ne vous laissez pas dissuader si vous avez déjà vu le film, le roman est plein de surprises. Si vous n'avez pas eu l'occasion de le voir, foncez !
 


Mon passage préféré


"- J'ai décidé, puisque je suis voué aux Enfers, de me damner avec application."
Twilight, tome 1 : Fascination, extrait du chapitre 5, page 101
 
 

mardi 30 octobre 2012

C'est lundi, que lisez-vous ? (2) - 29/10/2012

C'est Lundi ! Que Lisez-Vous ? est un rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane où l'on parle de nos lectures passés, en cours et à venir.

Ce que j'ai lu cette semaine :



Elégie pour un ange, tome 1 : Prélude de Marie-Alix Thomelin

 Ma chronique est en ligne ici








Ce que je lis en ce moment :



Odyssée, tome 1 : La malédiction des pierres noires de Michel Honaker


Je viens de le commencer, ma chronique devrait arriver au plus tard
ce week-end.








Ce que je lirais ensuite :


 
 
 Quatre filles et un jean, tome 2 : Le deuxième été d'Ann Brashares
& Twilight, tome 1 : Fascination de Stephenie Meyer
 
 


 


Chronique : Elegie pour un ange, tome 1 : Prélude de Marie - Alix Thomelin

Informations

Editions MIDGARD

Année d'édition : 2012

352 pages

Acheter ce livre Ici

Ma note : 7/10


Résumé


Un démon tentateur
Un ange gardien
Si l'amour et la magie s'en mêlent,
lequel des deux sera le plus dangereux ?

Marion est une jeune violoncelliste qui vient de réussir le concours d'entrée d'une prestigieuse école de musique.

Elle fait la connaissance de deux séduisants musiciens qui ne la laissent pas indifférente : Gabriel, proche mais insaisissable, et Sam, qui lui propose un pacte qui pourrait changer sa vie.
Marion va partir en quête de la vérité et aller au devant de bien des dangers. Au moment fatidique, fera-t-elle le bon choix ?


Mon avis
 
 
Tout d'abord, je tiens à saluer l'aspect esthétique du livre qui est, selon moi, très réussi, la couverture est vraiment jolie et la mise en page très agréable.
 
Un affrontement entre un ange et un démon , voilà qui me paraissait une bonne idée de départ,  j'ai  donc été un peu déçue que l'aspect fantastique de l'histoire ne soit pas mis en avant. Il est vrai, qu'avec l'accroche que l'on nous propose, on peut s'attendre à ce que l'histoire soit plus "magique" !
 
Le début de l'histoire est vraiment très plaisant à suivre. On découvre Marion , sa vie, sa passion pour la musique ainsi que les autres personnages du livre et les lieux de déroulement de l'action, l'intrigue commence à se mettre en place.
Cependant, arrivée vers la moitié du livre, j'ai un peu décroché, l'histoire avance très lentement, et on a un peu l'impression que les évènements se répètent en boucle. J'ai également trouvé dommage que dans cette partie du livre on perde un peu le côté "magie de la musique", même si l'intrigue y est toujours rattachée, la musique est quand même sensée être un point clé de l'histoire.
 
(En parlant de musique, si vous aimez lire en musique, je vous conseil de lire ce livre en écoutant les musiques qui y sont citées, celà donne une toute autre atmosphère au livre. Vous pouvez les trouver sur le site de l'auteure en suivant ce lien : Les Musiques du Livre : Elégie pour un ange )
 
Comme dit précédemment l'histoire est peu commune, c'est très original et pourtant, on a comme une légère impression de déjà vu.  J'ai quand même vraiment apprécié le fait que l'auteure nous parle d'anges, de démons, de forces supérieurs qui guident nos choix... .
 
En ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé Marion, le personnage principal, bien développée mais trop versatile à mon goût. Ce qui m'a dérangé, c'est que Marion peut avoir un comportement très mature, et d'une page sur l'autre, devenir très naïve.
Sam et Gabriel sont deux personnages assez cliché, Sam est le Bad Boy provocateur tandis que Gabriel est l'homme parfait mais mystérieux et insaisissable. Bon, ils restent néanmoins importants dans l'histoire et leurs rivalités permettent de la pimenter un peu !
La mère de Marion est un peu trop en retrait, alors que son désaccord avec sa fille aurait pu apporter de l'action au récit.
Enfin, Félicité, la meilleure amie de Marion ne sert pas à grand chose, tout au long du livre, je m'attendais à ce qu'elle se dévoile, qu'elle nous en mette plein la vue, mais... non. Peut-être aura-t-on une surprise à son sujet dans le tome suivant ?
 
J'ai beaucoup aimé le fait qu'on ai parfois un point de vue exterieure à celui de Marion (Le roman est à l'origine à la première personne.), caractérisé par les paragraphes en italique, celà nous permet de savoir de temps à autre, ce que pensent les autres personnages. Le choix de la première personne est quand même celui qui s'adapte le mieux au livre.
 
En conclusion, je dirais que nous avons là un tome d'introduction qui nous laisse un peu sur notre faim, et que j'ai très envie de découvrir le tome 2 en espérant qu'il saura me conquérir un peu plus que celui-ci !
 
 
Mes passages préférés
 
 
" Ce que nous avions valait plus que ça, mais n'avait pas forcément sa place dans notre monde, et c'était ce qui me manquait."
Elegie pour un ange, tome 1 : Prélude, extrait du chapitre 9, page 143



" Nous sommes fait de nos rêves et de nos cauchemars, de toutes nos visions intérieures."
Elegie pour un ange, tome 1 : Prélude, extrait du chapitre 9, page 143


" -Que ma bien-aimée me pardonne d'avoir cru un instant pouvoir vivre comme un être humain."
Elegie pour un ange, tome 1 : Prélude, extrait du chapitre 18, page 255


"...ce temps n'avait plus de valeur pour moi. Il n'était plus mon ennemi, il n'était même pas devenu mon ami, il ne comptait plus. C'était comme si j'avais l'éternité devant moi. Que m'importait le monde et ses tourments ?
Elegie pour un ange, tome 1 : Prélude, extrait du chapitre 20, page 271




N'hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ce livre ou à laisser le lien de votre chronique dans les commentaires !

lundi 22 octobre 2012

C'est lundi, que lisez-vous ? (1) - 22/10/2012

C'est Lundi ! Que Lisez-Vous ? est un rendez-vous  initié par Mallou et repris par Galleane où l'on parle de nos lectures passés, en cours et à venir.


Ce que j'ai lu cette semaine :


 
 Les Petits Secrets d' Emma
 
 de Sophie Kinsella
 
La chronique est ici
 
 
 
 
 
 
 
Ce que je lis en ce moment :
 
 

                        Elégie pour un ange , tome 1 : Prélude
 
de Marie-Alix Thomelin
 
Je suis à 45 % du livre, la chronique est à venir dans la semaine.
 
 
 
 



Ce que je lirais ensuite :



              
 
 
Odysée, tome 1: La Malédiction des pierres noires
 
de Michel Honaker









mercredi 17 octobre 2012

Chronique : Les petits secrets d' Emma de Sophie Kinsella

Informations

Editions POCKET

Année d'édition 2005

382 pages

Traduction de l'anglais par Daphné Bernard

Acheter ce livre ICI

Ma note 9/10


Résumé

Ce n'est pas qu'Emma soit menteuse, non, c'est plutôt qu'elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n'est pas franchement l'extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l'avouer. Mourir ? Justement... Lors d'un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Tout et plus encore. Sans imaginer que l'inconnu en question est l'un de ses proches. Très proche même...


Mon avis


Quelle belle découverte ! J'aime toujours autant la plume de Sophie Kinsella, elle a l'art de donner une addictivité surprenante à un livre. Cette addictivité est d'autant plus présente qu'il y a une vraie intrigue même si ce n'est pas un point clé de l'histoire.

Du côté des personnages, j'ai un avis très varié. Le personnage d' Emma m'a beaucoup plu, on observe son évolution tout au long de l'histoire et c'est un réel plaisir. Jack apparaît comme quelqu'un de très mysterieux, et j'aurais peut être aimé avoir plus vite de détails sur lui. Les <<méchants>> de l'histoire ne m'ont pas tous paru aussi détestables que ce que l'auteure aurait  peut-être voulu, Kerry, la cousine d'Emma, et Artemis, sa collègue, sont trop peu développées pour cela, néanmoins, j'ai trouvé Jemina, sa colocataire, insupportable. Lissy, la meilleure amie d' Emma, n'est pas assez développée à mon goût.
 
L'histoire d'amour prend une bonne proportion dans l'histoire, mais elle n'écrase pas les éléments principaux.
Ce livre présente une morale, un peu de manière implicite mais qu'on comprend tout de même.
 
Enfin, l'humour est un élément assez distrayant dans l'histoire car on n'a pas la chance d'en  trouver dans tous les livres de ce genre. Il ya aussi beaucoup d'émotions, de passages très émouvants. Sophie Kinsella a su trouver le parfait équilibre entre ces deux constituants
 
 
 

dimanche 7 octobre 2012

Chronique : Percy Jackson, tome 1 : Le voleur de foudre de Rick Riordan

Informations

Editions Le Livre De Poche Jeunesse

Année d'édition : 2011 (version poche)

473 pages

Traduction de l'anglais par Mona de Pracontal

Acheter ce livre ICI

Ma note : 8/10


Résumé

Etre un demi-dieu, ça peut être mortel... Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d'avoir dérobé l'éclair de Zeus ! Pour rester en vie, s'innocenter et découvrir l'identité du dieu qui l'a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.


Mon avis


Ce qui m'a de suite plu quand j'ai ouvert le livre, c'est que pour une fois, nous avons un point de vue masculin, ce qui n'est pas extraordinaire mais tout de même assez rare, surtout en littérature jeunesse.
 
Le style de l'auteur est assez jeunesse, mais il y a une réelle fluidité dans l'écriture qui  permet d'avoir toujours envie de continuer à lire et qui donne vraiment l'impression d'avancer dans l'histoire. 
 
Certains éléments paraissent sans intérêt au premier abord, mais si on y regarde de plus près, ils donnent une certaine consistance au récit, ils servent à enrichir l'histoire. Cependant, j'ai quand même trouvé certains passages sans grand intérêt et qui auraient aisément pu être supprimés.
 
L'intrigue est assez bien ficelée, quoique j'ai vu venir la fin de loin. C'est entre autre, un de points que je repproche à ce livre, il n'y a pas de rebondissements à proprement parler, tout est trop prévisible à mon goût.
 
Le thême du livre, en rapport avec la mythologie grecque m'a beaucoup plu, c'est très intéressant, et çà permet de réviser ses bases.
 
Le personnage de Percy Jackson est très bien développé, bien qu'il m'ait aggacé à certains moments, il est très attachant, et de plus, il incarne parfaitement l'image du héros.
Les deux autres personnages principaux, Annabeth et Grover, m'ont également bien plus, ils ont tous les droits des carctères très différents, chacun à sa place et son importance.
 
La quête que mène Percy avec Annabeth et Grover met un peu d'action  et d'aventure dans  l'histoire et j'ai trouvé dommage qu'elle soit un peu simple par moments.
 
Pour terminer, j'ai aimé l'humour du livre, parfois un peu cynique mais toujours quelques tournures ironiques pour donner le sourire.
 
 
Mon passage préféré
 
 
"Même la force doit parfois s'incliner devant la sagesse"
Percy Jackson, tome 1: Le voleur de foudre: extrait du chapitre 20, page 413
 




dimanche 2 septembre 2012

Chronique : Les Ecriveurs, tome 1 : La Cité lumineuse de Frédéric Mars

Informations

Editions Baam !

Année d'édition : 2012

340 pages

Acheter ce livre ICI

Ma note : 8,5/10

                         Résumé

Les habitants de Hometone vivent en retrait de la société. Ils n’ont aucun contact avec l’extérieur et les cendres disséminées par le volcan de l’île les rendent invisibles aux yeux de l’humanité. La raison ? Lara Scott va vous l’expliquer !
La marche du monde se décide à Hometone, de même que votre sort ou celui de vos enfants. Tout est Écrit là-bas, au sens propre comme au figuré… car si vous lisez ceci, c’est que Lara en a décidé ainsi !

Mon Avis


Frédéric Mars nous embarque sur l'étonnante petite île d'Hometone, île invisible pour le reste du monde, où se décide le destin de chacun d'entre nous. 
Cet univers est étrange mais néanmoins, assez original. On a toujours l'impression que l'île va nous révéler, une nouvelle surprise, une autre face d'elle-même.
 
Malgré les premières pages assez difficiles à comprendre (l'auteur effectue des retours en arrières  plus ou moins maitrisés), le reste de la lecture est fluide.
 
L'écriture est assez complexe pour un livre destiné à la jeunesse, et c'est une différence favorable au rythme du livre, il n'y a pas d'action à proprement parler mais le suspense est toujours persistant. Suspense qui s'agrandit à chaque page, on a toujours l'impression que le plus important reste à venir, que l'on nous cache quelquechose de primordial.
 
Lara le personnage principal et notre narratice s'adresse, de temps à autre, directement au lecteur, ce qui rend le récit plus vivant. Cependant, Lara est un personnage qui m'a énervé a plusieurs reprises, de par son caractère impétueux et dédaigneux.
La pluspart des autres personnages sont passés sous silence, où alors, j'ai eu du mal à cerner leur vraie personnalité.
 
Enfin, j'ai vraiment aimé le fait que l'auteur fasse des allusions à des oeuvres littéraires, des auteurs, des lieux, des personnages...
 
On est encore loin d'avoir toutes nos réponses à la fin de ce tome, j'attends donc le suivant avec impatience.
 
 
Mon passage préféré
 
  " ...quand tu contrôle tout ce qui existe, tu ne possèdes encore qu'une partie infime des choses. Reste l'infinité de ce qui aurait pu exister..."
Les Ecriveurs, extrait du chapitre 16, page 259
 
 


lundi 27 août 2012

Chronique : Shift, tome 1 d' ANGE et Henri Loevenbruck

Informations

Editions Intervista

Année d'édition : 2010

349 pages

Acheter ce livre ICI

Ma note : 9/10

                                     Résumé

Une voiture file sur les routes du Kentucky, fuyant un péril mystérieux. Soudain, elle dérape et c’est l’accident. Black-out.
À l’arrière, Michaël et Laura, quatre ans, jumeaux, sont désormais orphelins.
Dix ans plus tard, les deux jumeaux grandissent en France dans un pensionnat, sous un faux nom, ignorant tout de leur passé quand, un matin, les Corbeaux surgissent. Des hommes en noir, des assassins déterminés. Avec un seul but : tuer les jumeaux. Finir le boulot resté inachevé il y a dix ans.
Ailleurs, un compte à rebours s’engage. Le « Shift ». Une menace pour l’équilibre de la planète. Michaël et Laura ignorent tout de ce phénomène. Mais leur destin, leurs vies mêmes, y sont intimement liés.
Une traque sans merci commence…


Mon Avis
 

Quelle belle découverte ! J'ai été agréablement surprise par ce livre, je ne pensais pas aimer autant. Malgré sa classification jeunesse, il en reste un très bon thriller. L'écriture est simple mais entrainante, il ya toujours de l'action, toujours de nouvelles questions...
 
J'ai d'autant plus aimé, du fait que le livre explore le thême énigmatique des rêves et du subconscient, ce qui donne au récit un côté psychologique et platonique. De ce fait, j'ai trouvé dommage que l'on ne nous donne pas plus de détails sur cet univers immatériel que sont les rêves.
 
Les personnages principaux, Laura et Michaël ont une personnalité assez profonde. Ils ne sont pas parfaits, ils possèdent leurs qualités comme leurs défauts, ce qui les rend plus humains et moins "personnages".
J'ai mis un peu plus de temps à m'attacher à Michaël qui est plus renfermé que sa soeur. Laura, elle est plus vive, plus entreprenante.
Au fur et à mesure, la pluspart des personnages nous charment par leur personnalité.
 
Il y a une ébauche de romance dans le récit mais elle est quasiment inexistante et c'est tant mieux, car je n'aurais pas aimé qu'une histoire d'amour prenne de l'importance et qu'elle ruine l'intrigue.
 
La fin reste une grosse surprise pour moi, voir un choc. Il y a tellement de questions qui restent sans réponse que la première chose à faire serait de se jeter sur le tome 2, or il n'y a pas de tome 2 pour le moment.
(Les éditions Intervista qui ont publiés ce premier tome ont refusé de publier le second, cependant, ils détiennent les droits du livre et donc, les auteurs ne peuvent pas se tourner vers une autre maison d'édition)
 
 
Mon passage préféré
 
"Parfois, les bases d’une amitié –ou d’une histoire d’amour- se fondent en une seule nuit. Une nuit de discussion intense, durant laquelle on raconte sa vie, on partage avec l’autre son enfance, ses peurs, ses espoirs, ses faiblesses. Une nuit où la raison voudrait que l’on aille se coucher, dormir, mais on reste là, dans un café, sur une place, adossé au pied d’un lit dans une chambre, à parler et parler encore. Une nuit où les liens se créent et quand l’aube se lève enfin, on a l’impression de connaître l’autre depuis toujours et de partager à jamais un souvenir précieux, intime."
 
 
 

mercredi 22 août 2012

Chronique : Les Secrets de l'Immortel Nicolas Flamel, tome 1 : L' Alchimiste de Michael Scott

Informations

Editions POCKET JEUNESSE

Année d'édition : 2011 (version poche)

391 pages

Traduction de l'anglais par Frédérique Fraisse

Acheter ce livre ICI

Ma note : 7,5/10

                                  Résumé

Josh, 16 ans, travaille dans une petite librairie tenue par un couple, Nicolas et Pernelle. Un jour,quatre hommes débarquent et détruisent la boutique au moyen d'étranges pouvoirs. Nicolas riposte, usant lui aussi de la magie, mais il ne parvient pas à empêcher les hommes d'emporter un vieux livre. Josh et sa soeur jumelle, Sophie, découvrent alors la véritable identité du libraire : il s'agit de Nicolas Flamel, le célèbre alchimiste du quatorzième siècle. Lui et sa femme ont vécu jusque là grâce au livre volé, qui contient la recette de l'élixir de vie.
D'après Nicolas, Josh et Sophie sont les jumeaux de la prophétie, ceux qui pourront reprendre le livre des mains de John Dee, un sombre magicien allié à des créatures immortelles plus sombres encore… Mais si l'alchimiste se trompait ?
Non seulement il mourrait, mais le monde basculerait dans une ère de ténèbres infinies.

Mon Avis

 
Ce roman, m'a beaucoup intriguée, de par son thème : Nicolas Flamel, que j'ai jugé assez original, car peu répandu en littérature jeunesse. L'idée de connaître son histoire, sa vie, son passé, ses secrets, ..., m'a donné envie de lire ce livre, et c'est un point sur lequel je n'ai pas étée déçue. L'histoire de Nicolas Flamel est très bien expliquée. De plus, on arrive aisément à différencier le côté biographique des éléments ajoutés par l'auteur.
 
La mythologie est bien aménée, très présente et vraiment intéressante. Cependant j'ai trouvé dommage que l'auteur ne se base pas sur une, voire deux mythologies, légendes ainsi qu'époques. Le mélange des mythes égyptiens, grec, celtiques irlandais, athurien... et des époques, l'ère glacier, le jurassique, le XX ème siècle, XVI ème siècle... est un peu brouillon à mon goût.
 
Les personnages ont chacun leurs carctéristiques. Sophie et Josh apparaissent un peu comme des personnages secondaires. Leur histoire est assez banales, "Deux jumeaux extraordinaires qui doivent sauver la planète". Dans la première partie du roman,  je les ais vraiment trouvé très agacants, à la limite du détestable, en particulier, Josh. Ils passent pour des ados colériques et des enfants gâtés. Cependant, dans la deuxième partie, les jumeaux laissent paraître leurs sentiments et leurs émotions, ils se rapprochent, etc., ce qui les rend de suite plus attachants.
 
Le docteur John Dee, est présenté comme le méchant de l'histoire. Ce personnage ne m'a pas convaincue. Il est souvent présenté dans des situations où il a peur, où il craint les autres ce qui est assez contraignant pour un "méchant". Son côté diabolique, parfois sous-entendu n'est pas assez mis en valeur.
 
En revanche, Pernelle Flamel, la femme de Nicolas Flamel est un personnage que j'ai adoré. Son sens de la répartie, son ingéniosité et ses capacités remarquables en toutes circonstances la rendent incroyable. J'ai aussi été agréablement surprise de voir l'amour que Pernelle porte à son mari ainsi qu'au deux jumeaux.
 
Un dernier point que j'aurais à souligner est le manque d'action. Pendant toute la première partie du roman (environ 250 pages), l'action est inexistante. Certes, il faut mettre l'univers en place mais il n'y a pas de rythme, le roman n'avance pas. Je pense que l'auteur aurait pu incorporer quelques batailles ou affronts durant cette première partie d'autant plus que le côté pouvoirs magiques, alchimie, nécromancie... y était favorable.
 
En revanche la deuxième partie est fabuleuse, elle passe toute seule, il y a beaucoup d'action et on a hâte de connaître le fin mot de l'histoire.
 
 
 
 
Tome 2 à découvrir !
 





vendredi 20 juillet 2012

Chronique : Sentiment 26 de Gemma Malley

Informations

Editions Michel LAFON

Année d'édition : 2012

317 pages

Traduction : de l'anglais par Marianne Roumy

Acheter ce livre ICI

Ma note : 7,5/10


Résumé

Tous les sentiments ont été bannis de la Cité, la haine comme l'amour. Ses habitants ont subi une lobotomie afin de garantir la paix. Etiquetés de A, Admirable, à D, Déviant, ils vivent dans une harmonie artificielle.

Pourtant Evie, seize ans, aime Raffy en secret depuis toujours. Et lorsque le système ordonne de l'expulser sur les terres des Maudits, elle décide de fuir avec lui. Mais au-delà des murs de la Cité se dresse le plus grand mystère qui soit. Quand on sort du Système, nul ne sait ce qu'il advient de vous...


Mon Avis


"Sentiment 26" est un roman dystopique qui n'a malheuresement pas été à la hauteur de mes espérances. C'est un peu, un gâteau sans cerise. C'est un bon roman, mais il n'a rien d'exceptionnel, il ne possède pas d'élément qui le distingue, qui le rende unique.
J'ai été d'autant plus déçue, puisque, à mon humble avis, ce roman n'arrive pas à la cheville du roman "La Déclaration" de la même auteure. Je n'ai pas retrouvée cette magie, cette puissance, que j'avais éprouvé en le lisant.
J'ai tout de même été heureuse de constater que l'univers était tout aussi intéressant et original.

De plus, je n'aurais pas pensé que le récit se déroulerait ainsi, certains éléments que je pensais ésentielles se sont avérés , être passés sous silence. Par exemple,  "Les Sentiments" , cet ouvrage auquel les citoyens se réfèrent comme à une bible ou à un texte de loi, n'est que brièvement évoqué. Celà n'aurait pas été dérengeant si le titre du livre n'était pas "Sentiment 26" , qui se trouve être un article de cet ouvrage. Ce "Sentiment" n'est d'ailleurs évoqué qu'une seule fois, et n'a pas d'intérêt spécifique.

Le point positif qu'a ce livre, c'est qu'il à une intrigue assez convaincante, même si les révélations sont un peu précipités et à la limite de l'improbable, elles restent plausibles. On ne peut pas réprimer l'envie de savoir.De savoir qui est de quel côté, qu'y a-t-il en dehors de la cité, sur quelle note se finira l'ouvrage...

Qui plus est,  l'histoire nous offre une ouverture sur ce que pourrait devenir le Monde, sur les différences entre le monde d'aujourd'hui et celui de demain, les grandes évolutions, de même que les plus infimes détails.
Le concept des étiquettes est également très intéressant, puisque nous l'utilisons bien qu'inconciamment. Car nous, êtres humains, avons l'habitude, pour la pluspart, de juger les gens, de s'appuyer sur leurs actions, leur apparence, sans forcément, chercher plus loin.

J'ai cependant été dérangée par ce qui semble être un manque de vocabulaire évident. Le fait que l'auteure utilise plus d'une vingtaine de fois les expressions "arquer les sourcils" ainsi que "se fendre d'un sourire" m'a perturbé, d'autant plus que ces expressions à caractère plutôt puissant, ne sont pas toujours adaptés à la situation.

Pour finir, je vous parlerais brièvemment d'Evie, le personnage principal de ce roman, qui n'est pas un personnage très attachant mais qui néanmoins, est un vrai personnage dystopique. Toute les carctéristiques qui le prouvent sont présentes et sont retranscrites à travers elle. On compte parmis elles, la peur constante, la souffrance, la culpabilité, et bien sur, le désir de révolte.

En conclusion, j'attends le tome 2 que je lirais certainement et qui me permettra de voir si mes critiques sont justifiées.

PS : << un millier se sourire perdus sur un seul visages>>, une petite citation que j'ai trouvé dans cet ouvrage et que j'ai trouvée très poétique. C'est pourquoi, j'ai donc décidé de la partager avec vous.